Menu Fermer

Olyrix

Un Requiem allemand de Brahms à Notre-Dame des Doms en Avignon

Le choeur Êkhô, renforcé pour l’occasion et dirigé par Caroline Semont-Gaulon se montre particulièrement expressif et endurant. Assumant la partie majeure de l’oeuvre, la phalange met l’ecriture en valeur. Chaque membre est investi dans l’interprétation et à l’écoute de la cheffe qui les encourage par des gestes allants et minutieux. Les élans majestueux rayonnent dans l’enceinte de la cathédrale, depuis les nuances sonores et suspensives jusqu’aux éclatantes projections vocales. Le choeur semble uni par les mêmes intentions et par le même équilibre.

Une heure chargée en émotions qu’offrent les artistes chaleureusement remerciés par le public avignonnais.

Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Défiler vers le haut